Professionnels de santé : comment créer et développer votre patientèle ?

Ça y est, c’est décidé, vous vous lancez dans la grande aventure du libéral ! Et cette étape, qui intervient parfois à la sortie de vos études ou bien au cours de votre carrière, est un moment qui entraîne souvent son lot de questionnements :

Comment me lancer ? Comment créer ma patientèle ? Comment développer ma patientèle sur le long terme ? 

Ce sont autant de questions déjà préoccupantes. De plus, elles sont amplifiées par la transformation de la relation soignant / soigné qui s’opère depuis déjà plusieurs années. Une transformation aux causes multiples :

  • Une demande de soins en augmentation avec le développement des maladies chroniques ; 
  • le vieillissement de la population et les répercussions des politiques de prévention en santé et de dépistage ;
  • L’avènement de la e-santé et l’émergence de prises en charge à distance (téléconsultation, demande de rendez-vous en ligne,…) ;
  • L’accès aux soins parfois rendu difficile, conduisant à des prises en charge ponctuelles et en urgence de nouveaux patients

L’identification et la captation des patients deviennent des enjeux prépondérants pour la réussite de votre installation en libéral. Et clairement, la simple mention d’une plaque professionnelle ou le rachat d’une patientèle ne peuvent plus répondre à eux seuls (si seulement c’était si facile !)

Chez Well Place, nous avons donc pensé à vous et nous vous livrons ici 4 conseils utiles pour vous accompagner dans la création et le développement de votre patientèle.

1. Connaître son futur lieu d’installation

 

Connais toi toi-même…et surtout tes patients, disait Platon 😉 

Suivant cet adage et afin de préparer votre installation dans les meilleures conditions, une étude préliminaire de votre futur lieu d’exercice permettra d’appréhender :

Le type de population implantée sur le territoire que vous visez :

Cette analyse précisera notamment les besoins en soins que vous serez amenés à prendre en charge dans votre cabinet : densité de population, âge moyen, caractéristiques socio-économiques, bénéficiaires de la CMU/ CMU-C,…

La connaissance de l’offre déjà existante sur votre future zone d’activité :

Face aux enjeux d’accès aux soins liés aux problématiques de désertification médicale et de renouvellement des professionnels, les pouvoirs publics engagent des mesures incitatives pour rééquilibrer l’offre de soins.

Aussi, selon votre lieu d’exercice, vous pourrez bénéficier d’appuis et d’aides pour faciliter votre implantation et le développement de votre activité dans des zones sous-dotées. C’est le moment pour vous de partir sous les tropiques de la Corrèze 😉

A l’inverse, l’installation dans des zones sur-dotées peut être restreinte par les organismes de tutelle et rendra plus difficile votre identification parmi vos confrères.

 

2. Se mettre en contact avec les interlocuteurs et autres acteurs de soins

Non, vous n’échapperez pas à toutes les étapes réglementaires obligatoires ! Ordre, CPAM, ARS… une multitude d’acteurs avec qui vous devrez être en contact et que vous devrez informer de votre situation (si ce n’est pas déjà le cas !). 

Ils peuvent participer à votre inscription dans le tissu local et vous pourriez bénéficier de leur conseil sur votre installation.

Concernant l’URPS ou autres associations professionnelles, ils pourront vous permettre de vous ancrer plus facilement sur votre territoire.

Entourez-vous également de bons partenaires : experts comptables spécialisés, laboratoires,  pharmaciens, CH, structures médico-sociales, autres libéraux… Autant de personnes qui consolident votre présence sur votre territoire, facilitent le bouche à oreille et accélèrent votre activité.

 

3. S’inscrire dans des dynamiques de coordination

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! Prendre part et s’investir dans les dispositifs de coordination (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé, Plateforme Territoriale d’Appui, Réseaux de soins,…) permettent de créer du lien opérationnel entre les différents acteurs de la santé, et surtout auprès des libéraux. 

N’hésitez pas à vous rapprocher de ces dispositifs qui :

  • favorisent les adressages vers les nouveaux installants via la structuration de parcours de soin,
  • identifient et articulent l’ensemble des professionnels de santé d’un même territoire.

 

4. Soigner sa présence en ligne

Vos patients vous googlisent ! 

On estime aujourd’hui que deux patients sur trois consultent les avis des internautes avant de choisir leur praticien. 

L’aspect digital dans votre pratique représente un levier efficace pour la captation de votre patientèle. Le recours aux outils digitaux renforcera votre visibilité  et facilitera la gestion de votre activité. 

Vous pouvez, pour se faire, vous rapprocher des plateformes telles que :

  • Les plateformes de prise de RDV en ligne
  • Les communautés digitales de praticiens 
  • L’enregistrement sur des annuaires en ligne de professionnels 
  • L’utilisation d’un compte Google My Business ou la création d’un site internet afin de rendre plus facilement accessible les informations sur votre fonctionnement : horaires d’ouvertures, emplacement, actes réalisés.

 

Vos patients pourront aussi y laisser leur avis sur leur expérience de consultation avec vous. D’ailleurs, si vous arrivez à prendre le temps, une réponse aux commentaires montrera votre engagement auprès d’eux.

Praticiens, exercez en libéral, en liberté

Well Place a été pensé par et pour les praticiens afin de vous apporter une nouvelle expérience de travail dans laquelle :

vous payez uniquement quand vous travaillez

vous gagnez du temps utile de consultation

vous partagez avec une communauté bienveillante

Contactez notre équipe Well Place

Contactez notre équipe dès maintenant pour une visite ou pour plus d’informations sur Well Place

Bienvenue chez vous !

39 Salles de consultation 1300 m² d'espace 6 Salons d'attente 100% flexible